Skip to main content

Le e-commerce en France

Le e-commerce prend désormais une place prépondérante dans nos habitudes d’achat, et ce d’autant plus depuis la crise sanitaire mondiale de ces dernières années. Aujourd’hui, la vente en ligne est un secteur à fort potentiel. C’est pourquoi pour tout commerçant, il est important d’être en mesure de proposer à ses clients l’achat de produits directement en ligne. Il peut s’agir d’un complément à une boutique physique (commerce traditionnel) ou une activité entièrement focalisée sur la vente sur Internet.

Qu’est-ce que le e-commerce

Le e-commerce, aussi parfois appelé commerce électronique, désigne l’ensemble des transactions de type commercial qui sont effectuées sur Internet. En d’autres termes, il définit l’achat et la vente par Internet, que ce soit via un site, via une marketplace, une application smartphone, ou encore via les réseaux sociaux. Le e-commerce regroupe aussi bien les transactions entre un professionnel et un particulier (BtoC), qu’entre professionnels uniquement (BtoB) et entre particuliers uniquement (CtoC).

Fonctionnement du e-commerce

Dans l’équation d’une transaction e-commerce, il y a bien sûr le vendeur qui propose son produit, l’acheteur qui passe commande, mais aussi le logisticien qui prend en charge la gestion de la commande, sa préparation et son expédition vers l’acheteur. Si certains e-commerçants se chargent eux-mêmes de leur logistique, beaucoup ont fait le choix judicieux d’externaliser leur logistique avec un partenaire 3PL.

C’est la Fevad (ou Fédération du e-commerce et de la vente à distance), un organisme à but non lucratif, qui s’assure que le e-commerce en France s’inscrit dans des valeurs éthiques et durables.

Les avantages du e-commerce

Le commerce électronique offre de nombreux avantages et perspectives très intéressantes pour les commerçants qui souhaitent se lancer. Tout d’abord, c’est un excellent moyen de toucher davantage de clients, et non plus seulement ceux situés dans sa propre zone géographique, ou en mesure de se déplacer vers la boutique physique. C’est également le moyen de mettre ses produits à disposition pour la vente 24h sur 24 et 7 jours sur 7. Un client peut passer à l’acte d’achat à tout moment sans attendre les horaires d’ouverture de la boutique.

Déléguer la partie logistique

La gestion d’une activité en e-commerce s’effectue d’ailleurs mieux pour n’importe quel commerçant dès lors qu’il fait le choix de déléguer la partie logistique à une partie tierce. En effet, cela va lui éviter en premier lieu de devoir trouver un espace de stockage adapté. Ceci en sachant que les besoins en surface peuvent varier d’une période à une autre. Cela est alors plus judicieux d’externaliser sa logistique.

L’externalisation de sa logistique permet de confier une partie du service client (dont en grande partie la gestion des retours) à un professionnel dont l’activité y est entièrement dédiée. Dans l’ensemble, cela permettra une meilleure gestion, une plus grande efficacité, et donc des clients satisfaits au bout de la chaîne, qui recommandent ensuite la boutique à leurs connaissances.

Si vous êtes à la recherche d’un prestataire 3PL pour prendre en charge l’externalisation de votre logistique e-commerce, l’équipe de La Log’, votre prestataire logistique sur Bordeaux, se tient à votre écoute pour répondre à vos questions et vous aider à concrétiser ce projet.

Le e-commerce aujourd’hui pour les Français

Si les habitudes de consommation des Français et des Françaises se sont radicalement modifiées depuis la pandémie et les confinements successifs, cela ne veut pas dire pour autant que cela s’arrête là. En effet, le e-commerce peut encore progresser pour coller aux attentes des acheteurs d’aujourd’hui.

Si les Français sont plus enclins qu’autrefois à acheter sur Internet plutôt que dans une boutique physique, ils restent en attente d’un commerce en ligne toujours plus transparent, éco-responsable et éthique. D’ailleurs, lisez notre article sur la logistique éco-responsable !

Et malgré la possibilité qu’offre Internet d’acheter toujours plus loin, les consommateurs français valorisent le local et le régional même dans le e-commerce. Dans un même temps, les sites web ne sont plus les seuls accès au e-commerce. Les médias sociaux ont eux-aussi adapté leurs plateformes pour répondre à la nouvelle tendance et à l’engouement de l’achat en ligne : Facebook, Instagram, mais aussi Pinterest et dans un futur proche Tik Tok.

David

Author David

More posts by David

Leave a Reply